École Saint-Paul de Rodez

Le projet de toute une communauté

Les élèves de l’école Saint-Paul de Rodez ont confectionné une crèche et préparé la célébration de Noël qu’ils ont vécue comme un point d’orgue du projet pédagogique d’année. Entretien avec Claire Rey, enseignante.

« Nous avons, en Aveyron, la chance de bénéficier de la présence, au sein de l’Enseignement catholique, de responsables engagés et passionnés » se réjouit Claire. En effet, par leur dévouement, leur enthousiasme et leur investissement, ils sont sans cesse forces de propositions et porteurs de projets riches et fédérateurs pour les établissements, à l’image du concours crèches organisé cette année encore par l’association départementale des parents d’élèves, afin de valoriser l’esprit de Noël et porter un projet pastoral autour de cette belle fête de Noël !

 « Pourquoi ne pas participer à nouveau en composant une crèche en lien avec notre projet pédagogique d’année ? » Enseignante en grande section de maternelle à l’école Saint-Paul de Rodez, et plus particulièrement chargée de la pastorale pour tout l’établissement, Claire Rey avait convaincu toute l’équipe pédagogique pour que, à travers la crèche, « chacun puisse croire en un Dieu tout en couleurs. » « Noël a mille couleur ! » ont d’ailleurs chanté les enfants, accompagnés et entraînés par Olivier Savignac, lors de la célébration avant les vacances de Noël, à la chapelle de l’évêché, à quelques dizaines de mètres de leur école. Pour l’occasion, les élèves ont prêté leur production qui a orné la chapelle jusqu’à l’Épiphanie.

Chaque classe a réalisé un personnage mais cette crèche et cette célébration ne sont que la partie visible de l’iceberg et l’aboutissement d’un travail réalisé avec Olivier Savignac, chanteur et musicien, et la danseuse Léonie, d’une part, Marion Clochard, animatrice au service du patrimoine Rodez Agglo, d’autre part.

Dès la semaine d’intégration, en début d’année scolaire, au domaine de Laurière près de Villefranche de Rouergue, les enfants ont apprivoisé le projet, grâce à la présence d’Olivier Savignac. De retour à Rodez, novembre et décembre ont été consacrés aux ateliers danse avec Olivier et Léonie. Janvier et février donneront la priorité à la musique et au chant. En parallèle, Marion Clochard a animé deux visites de la cathédrale pour chaque classe. Une première, plutôt générale, a permis l’observation de la pierre, des volumes, du clocher et mis l’accent sur certains éléments intérieurs caractéristiques que sont la chapelle de l’annonciation, la fresque de la vie de Saint-Éloi, la vierge à l’enfant, ou encore le tombeau de François d’Estaing, la chapelle Saint-Joseph et le jubée.

Puis, par niveaux, les enfants ont pu aller dans le détail d’un élément, « une visite plus ciblée en fonction des âges », précise Claire Rey. Les maternelles ont apprécié la richesse catéchétique et les couleurs vives des vitraux contemporains de Stéphane Belzère, quand les CP « s’accrochaient » aux gargouilles ! Les CE1 ont eu la double chance de comprendre la différence entre une rose et une rosace et d’en apprécier la version gourmande grâce à la rencontre avec un pâtissier fabriquant la Mandarelle. Ensemble, CE2 et CM1 ont pu avoir un panorama assez complet sur les métiers auxquels on fait appel pour construire et entretenir le monument. Les plus grands, enfin, ont travaillé sur le thème « Architectes et bâtisseurs » avec les compagnons du Devoir.

Cerise sur le gâteau : en février, toutes les classes auront le privilège de monter à l’orgue pour une présentation par l’organiste titulaire, Jérôme Rouzaud, qui leur offrira également un concert.

Au printemps, ou au début de l’été, les familles découvriront toute la partie immergée de l’iceberg lors du spectacle, sorte de condensé du travail de toute une année scolaire. Preuve s’il en est que l’humilité de la crèche est devenue le berceau d’un projet quelque peu enivrant : celui d’une équipe pédagogique pour les enfants qui lui sont confiés ; celui d’un Dieu pour le peuple qui lui est confié.

L’importance du fait religieux comme objet de culture

Le fait religieux est un moyen d’assurer, dans le respect du principe de laïcité, une cohérence de la proposition, de l’offre éducative de l’Enseignement catholique, en l’intégrant à l’enseignement. A travers les visites de la cathédrale et plus largement la connaissance de notre patrimoine religieux, nous permettons à nos élèves d’acquérir des connaissances supplémentaires notamment aux niveaux littéraire et artistique. Tout en étant fiers de notre proposition éducative, nous n’oublions pas que nous sommes une école de la République ouverte à tous, à toutes cultures et religions.

Des actions solidaires menées par l’école pendant l’Avent…

Une collecte de jouets pour le Secours catholique, et une autre en faveur des enfants hospitalisés : il s’agissait de donner un jouet en bon état, un jouet qu’on aime bien mais dont on accepte de se déposséder pour un autre enfant.

La participation à la course ruthénoise la Ronde de Noël pour soutenir l’association d’une famille de l’école dont l’enfant en situation de lourd handicap.

…et après… Atelier cuisine et partage avec des résidents de la maison de retraite Bon Accueil à Rodez pour offrir du temps et des sourires

Saint-Paul, repère...

90 élèves en 2009
167 élèves à la rentrée 2019

Une structure à taille humaine pour favoriser la proximité, créer du lien, établir la confiance, accueil et accompagner les élèves et leurs familles.

L’école est située Avenue Victor Hugo à Rodez

Chef d’établissement : Raphaël Terris