Fraternités missionnaires de proximité

Pourquoi ?

Le synode nous invite à  constituer des « Fraternités de proximité » pour nous retrouver, partager ensemble la parole de Dieu, nous tourner vers les autres, manifester ensemble un visage vivant de l’Église. Alors qu’elle est déjà nourrie de nombreux mouvements, pourquoi proposer ces Fraternités ?

Entre une adhésion personnelle à la foi en Christ et la participation au rassemblement dominical, il manque souvent pour beaucoup d’entre nous de quoi nourrir notre vie chrétienne dans un groupe à taille humaine où soient vécus, la relation fraternelle entre nous, la relation à Dieu par l’accueil de sa Parole, le soutien et l’envoi pour rejoindre nos frères.

Il ne s’agit pas d’un  nouveau mouvement d’Église mais plutôt d’une invitation à élargir la manière de vivre notre foi, à l’intérioriser, à permettre une relecture de notre vie de chrétien pour être des témoins de l’Église en communion avec nos frères.

Cette proposition est une attente qui a été exprimée fortement à travers les décisions synodales.

 

Dans les actes du synode...

Nous proposons, dans un souci de communion, d’organiser la vie fraternelle de proximité (de clocher, de mouvement, de service, de travail, de réflexion, de prière…) en favorisant des petites fraternités de quelques personnes. Ces fraternités permettraient de se découvrir, vivre et grandir ensemble. Elles seraient ouvertes à l’accueil de tous pour permettre à chacun de trouver ou retrouver sa place. Elles veilleraient à l’accompagnement des nouveaux venus. Ces fraternités missionnaires de proximité s’appuieraient sur la Parole de Dieu et
vivraient des temps conviviaux en se réconfortant mutuellement.

 Actes du Synode, page 49 (voir aussi page 78 (glossaire - fraternité)

 

Le synode nous invite à  constituer des « Fraternités de proximité » pour nous retrouver, partager ensemble la parole de Dieu, nous tourner vers les autres, manifester ensemble un visage vivant de l’Église. Alors qu’elle est déjà nourrie de nombreux mouvements, pourquoi proposer ces Fraternités ?

Entre une adhésion personnelle à la foi en Christ et la participation au rassemblement dominical, il manque souvent pour beaucoup d’entre nous de quoi nourrir notre vie chrétienne dans un groupe à taille humaine où soient vécus, la relation fraternelle entre nous, la relation à Dieu par l’accueil de sa Parole, le soutien et l’envoi pour rejoindre nos frères.

Il ne s’agit pas d’un  nouveau mouvement d’Église mais plutôt d’une invitation à élargir la manière de vivre notre foi, à l’intérioriser, à permettre une relecture de notre vie de chrétien pour être des témoins de l’Église en communion avec nos frères.

Cette proposition est une attente qui a été exprimée fortement à travers les décisions synodales (lire page suivante).

Ces fraternités permettront de :

  • Favoriser la rencontre, l’échange, l’attention à toute personne, la vie fraternelle.

Qui sommes-nous, que pouvons-nous partager de nous-mêmes, de nos vies, de nos attentes, de nos souffrances, de nos questions ? Que pouvons-nous partager aussi de la vie de nos proches, de notre quartier, de notre commune ? Que percevons-nous des attentes, des espérances, des souffrances des personnes ?

  • Approfondir l’accueil de la Parole de Dieu et la lecture des Évangiles

En donnant un prolongement à notre prière personnelle et/ou dominicale, elles seront des lieux d’échange pour partager sa foi, ses questions et ses doutes. Elles nous permettront de soutenir notre foi. Notre prière sera aussi communion avec nos frères.

  • Être un lieu d’information et de meilleure intelligence de la vie de notre Église

afin que chacun s’en sente membre à part entière, et puisse mieux découvrir et comprendre ce qu’elle nous invite à être et à vivre, que ce soit localement, dans une dimension diocésaine ou universelle.

  • Enfin, d’être un lieu qui nous envoie pour rejoindre d’autres

dans une attention à leurs vies, à leurs souffrances, leurs questions, leurs attentes.

Les fraternités permettront de renforcer dans notre vie de chrétien l’attention que l’on porte aux plus faibles et aux plus fragiles.

Nous souhaitons des fraternités pour oser la rencontre, pour reconstruire la confiance, l’espérance, la justice autour de nous.

Nous sommes donc invités à "Entrer en fraternité"pour être des témoins de cette Église vivante et présente dans le monde, en manifestant un visage heureux, celui de l’amour et de la miséricorde, attentifs à se tourner vers nos frères. 

Dans le cœur de chaque homme et de chaque femme habite en effet le désir d’une vie pleine, à laquelle appartient une soif irrépressible de fraternité, qui pousse vers la communion avec les autres, en qui nous ne trouvons pas des ennemis ou des concurrents, mais des frères à accueillir et à embrasser.
Pape François, XLVIIèmeJournée mondiale de la paix, 1er janvier 2014

Référents diocésains

Père Jean Didier Sohotodé
Agnieszka Rutschmann

Maison diocésaine Saint-Pierre
Avenue de Saint-Pierre
12000 RODEZ
fraternitesdeproximite@rodez.catholique.fr
06 88 16 44 21

Équipe diocésaine :

Mathieu Baldit
Sœur Anne-Marie Cauvas
Anne Ferrand
Gilles Maugeais
Père Jean Didier Sohotodé
Agnieszka Rutschmann
Jeanine Terral

Fraternités...
Comment ?

Une fraternité peut commencer très simplement, à l’initiative d’une ou plusieurs personnes.

Lire la suite...

La Parole
au centre de notre vie

C’est bien le Christ qui nous rassemble et nous fait frères.

Mon commandement, le voici :
Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.

Évangile de Saint Jean 15,12

Lire la suite...