Le blog du Synode

Logo Synode 2015 2016

Un chemin de conversion

De plus en plus nombreuses à se mobiliser, les équipes sont invitées à dépasser les simples constats pour faire jaillir des propositions concrètes et mettre en relief tous les changements qui feront de chaque baptisé un disciple-missionnaire.

 

synode diocésain rodez équipe saint-affrique

Le temps de l’Avent a accompagné les chrétiens jusqu’à Noël au cours des dernières semaines. Cette formidable espérance que représente la venue du Christ, le Verbe fait chair, donne à ceux qui croient mais aussi à ceux qui sont en recherche un élan non moins salutaire, qui fait du bien, qui fait le bien, qui nous redit qu’au-delà de toute épreuve, l’Église, corps du Christ est bien vivante.

Dans l’Aveyron, tout particulièrement, cet élan s’est manifesté en cette fin d’année 2015 par une participation de plus en plus importante à la démarche synodale. Ce sont 239 équipes qui se sont maintenant constituées et rassemblent sur tout notre territoire 1782 personnes. Les unes, bien avancées dans leurs rencontres, les autres ayant pris la route plus tardivement. Quel que soit leur avancement sur le chemin, toutes ces équipes sont encouragées vivement à mettre beaucoup de soin dans les comptes rendus de leurs échanges

Dépasser les constats

Certes, pour construire l’avenir, un passage par l’examen des vécus apparaît comme nécessaire et indispensable. On ne saurait cependant en rester à ce stade qui n’aurait pour effet que de se lamenter, regretter, regarder en arrière et, osons-le dire, régresser, en quelque sorte.

Etre force de propositions

De l’examen des situations expérimentées, de ces fameux constats, émergent des préoccupations, des points d’attention et, par voie de conséquence, des propositions concrètes pour l’Église, à l’échelon de la paroisse et du diocèse. Autrement dit, toutes les suggestions émanant des équipes viendront alimenter les travaux de l’assemblée synodale, dans quelques mois. L’assemblée ne pourra s’appuyer sur ces suggestions que si elles concernent directement la paroisse ou le diocèse, que si elles sont réalistes et réalisables. La dernière question de chaque fiche-rencontre donne toute leur place à ces propositions. Si, dans les rencontres d’équipes, une seule question devait être traitée, ce serait en priorité celle-là !

Dire haut et fort les changements à opérer

Au travers de comptes rendus synthétiques et précis, il est essentiel de rappeler quelles sont les conversions, les mutations, que nous avons à faire, comme communauté paroissiale, comme famille diocésaine, et plus largement comme chrétiens, comme baptisé pour être ensemble aujourd’hui et demain disciples-missionnaires.